Sucre, dimanche 19 février 2006

Nous descendons vers Sucre, capitale de la Bolivie. La ville tient son nom du général qui l'a libéré, l'ami de Simon Bolivar.

Nous écrire

Correspondances

pseudo *
email
message *
 

(*) champs requis